PHIL POUR ARTICLE Z3

Vous vendre mon ROADSTER BMW Z3 ? : J.A.M.A.I.S !!!!!…

Je me suis souvent dit : « Je n’écrirai point d’article sur les voitures ; je ne veux point imiter ces journalistes qui conduits  par  la passion de la mécanique et le plaisir qu’on trouve naturellement à parler « bagnoles » entre hommes, révèlent au monde des secrets de fabrication inutiles ».

Après ces belles réflexions me voilà écrivant les premières lignes d’un billet sur ma Z3.

Pour ne pas rougir à mes propres yeux, et pour me faire illusion, voici comment je pallie mon inconséquence.

J’écris pour rendre hommage à cette grande marque qu’est BMW.

La firme de Munich est aujourd’hui, sans conteste, un des plus célèbres constructeurs du monde.

Lorsque la Bayerische Motoren Werke (BMW) commença à construire des automobiles en 1928, on comptait 25 marques d’origine nationale sur le marché allemand.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’importance de BMW au sein de l’industrie automobile n’a cessé de s’affirmer.

Aujourd’hui, BMW prend place, aux cotés de Porsche, Mercedes et AUDI, parmi les constructeurs de renommée mondiale qui font le plus honneur à l’industrie automobile allemande.

La marque est appréciée aux yeux du plus grand nombre pour ses excellentes berlines et citadines autant que pour  ses somptueux 4×4 ainsi que ses coupés, cabriolets…

Nous nous l’adorons pour son légendaire ROADSTER : dans son jus d’origine avec  ses  2 portes, sa boite de vitesse mécanique, ses sièges sport, ses jantes alliage, son tableau de bord de Messerschmitt 109.

Et de préférence dans des couleurs flamboyantes !

Un modèle qui passionne les « puristes », parait-il ?

Sans doute, me direz-vous parce qu’il rappelle la BMW 507 construite entre 1955 et 1959 avec son moteur 8 cylindres en V à 90 °, ses soupapes en têtes commandées par poussoirs et culbuteurs avec arbre à cames central et ses 2 carburateurs Zenith double corps !?…

Personne, j’en suis sur,  n’aurait soupçonné que je puisse ici me montrer si technique…

Il est vrai que je ne vous avais pas préparé à ce que vous alliez lire…

Alors, « bonne route » si vous prenez le volant !

PHLDUCX