drapeau-francais

ROYAUTE ET REPUBLIQUE : UN PEU D’HISTOIRE POUR MIEUX COMPRENDRE LA FRANCE D’AUJOURD’HUI…

Qui peut prétendre aujourd’hui connaitre l’histoire de France sur le bout des doigts ?

Qui saurait aujourd’hui  encore retisser ne serait-ce qu’à grands traits la trame millénaire qui a donné naissance à la nation française de Vercingétorix à la Ve République ?

Qui surtout pourrait être assez sot pour se livrer à toute explication s’agissant des arcanes de la société française sans connaitre la genèse de l’âme de la France et les contours souvent douloureux  que son histoire a empruntés ?

 Alors, cessons de cultiver les chimères et jetons ici un regard rapide sur nos Rois, Chefs d’état et régimes politiques français afin de redonner du sens à nos institutions ou encourager la nouvelle donne constitutionnelle que semble réclamer les absolutistes de la démocratie…

Les origines de la France remontent aux Celtes soit vers 1500 avant Jésus-Christ. Puis vient la civilisation gallo-romaine avec la conquête de la Gaule transalpine par Jules César à partir de 59 avant J.-C. La civilisation gallo-romaine se développe durant trois siècles protégée par le Pax Romana avant de connaitre ses premières difficultés avec le partage de l’Empire romain en 395 et les invasions barbares qui traversent la Gaule jusqu’en Espagne à partir de 406. C’est l’époque des Huns d’Attila, des Alamans et des Wisigoths.

 

Viennent ensuite les Francs et le royaume de Clovis.

L’époque des Rois fainéants, celle de Charles Martel, de Pépin le bref, de Childéric III, de Carloman et de Charlemagne  devient empereur d’Occident en 800 après son sacre à Rome par le pape Léon III.

En 840, la mort de Louis 1er le Pieux, successeur de Charlemagne, marque à nouveau la division de l’empire.

Les Vikings font la loi durant la seconde moitié du IX e siècle. Il faudra attendre 987  pour que la dynastie des Capétiens règne sur le Royaume de France avec ses 15 rois  et ce jusqu’en 1328. On y compte Hugues Capet (987-996), Robert II le Pieux (996-1031) , Henri Ier (1031-1060), Philippe Ier (1060-1108), Louis VI          le Gros ( 1108-1137), Louis VII le jeune ( 1137-1180) , Philippe II Auguste (1180-1223), Louis VIII le Lion ( 1223-1226), Louis IX alias Saint Louis (1226-1270), Philippe III le Hardi ( 1270-1285), Philippe IV le Bel (1285-1314), Louis X le Hutin ( 1314-1316), Jean Ier le Posthume (1316), Philippe V le Long ( 1317-1322), Charles IV le Bel ( 1322-1328).

Puis à partir de 1328, c’est au tour de la dynastie des Valois de régner sur le Royaume de France et ce jusqu’en 1589. Il s’agit d’une branche des Capétiens, issue de Charles, le frère de Philippe IV le Bel, comte de Valois.

Elle s’inscrit dans une parfaite continuité de la branche ainée, marquée par les luttes intestines, les guerres et naturellement la lutte contre les Anglais, avec le début de la guerre de  Cent Ans.

Figurent parmi les Valois directs : Philippe VI ( 1328-1350), Jean II ( 1350-1364), Charles V (1364-1380), Charles VI ( 1380-1422), Charles VII ( 1422-1461), Louis XI(1461-1483), Charles VIII( 1483-1498). Figurent parmi les Valois-Orléans : Louis XII (1498-1515). Figurent enfin parmi les Valois-Angoulême : François Ier (1515- 1547), Henri   II (1547-1559), François II (1559-1560), Charles IX (1560-1574) et Henri III (1574-1589). 

A partir de 1589, les Bourbons prennent la direction du Royaume de France et ce jusqu’en 1830.

Figurent parmi les Bourbons en  France : Henri IV (1589-1610), Louis XIII (1610-1643), Louis XIV (1643-1715), Louis XV (1715-1774), Louis XVI (1774-1792).

Figurent parmi les Bourbons sous la Restauration : Louis XVIII (1814-1824) et Charles X (1824-1830).

 

 

Vient ensuite la révolution française de 1789 à 1799 ponctuée par l’abolition des privilèges et des droits féodaux ( le 4 aout 1789), la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (le 26 aout 1789), la nationalisation des biens du clergé ( le 2 novembre 1789), la création des départements ( le 15 janvier 1790), la Constitution civile  du clergé (le12 juillet 1790), l’instauration du drapeau tricolore (le 21 octobre 1790).

Puis c’est au tour de l’Assemblée législative  qui succède à l’Assemblée constituante le 1er octobre 1791.

La Ière République est le régime de la France du 21 septembre 1792 au 9 novembre 1799. Viennent ensuite le Consulat (du 10 novembre 1799 au 2 décembre 1804) qui met en place des institutions qui vont participer à la modernisation de la France et qui perdurent toujours au début du XXIe siècle (Banque de France, Conseil d’Etat, préfets, Code Civil), puis le 1er Empire de 1804 à 1815 dirigé d’une main de fer par Napoléon Bonaparte, devenu l’empereur Napoléon 1er après son sacre le 2 décembre 1804. L’empire couvre rapidement la plus grande partie de l’Europe. Napoléon devient Empereur des français le 18 mai 1804. L’Europe lui déclare la guerre et l’armée de Napoléon est écrasée à Waterloo le 18 juin 1815. Il abdique le 22 juin 1815 et meurt à Sainte-Hélène au large de l’Afrique du Sud,  le 5 Mai 1821 où il est envoyé, sous la surveillance des anglais.

La monarchie succède à l’empire à l’été 1815 avec le retour des Bourbons sur le trône de France. 

Louis XVIII est Roi de France de 1814 à 1824.

Charles X, dernier frère de Louis XVI, est Roi de France de 1824 à 1830.

En juillet 1830, les Parisiens renversent Charles X. Ainsi  s’achève le règne des Bourbons instauré par Henri IV. 

C’est un  Orléans, Louis-Philippe, qui va leur succéder. La Monarchie de Juillet est le régime politique de la France de 1830 à 1848, sous le règne de Louis-Philippe Ier, duc d’Orléans.

En février 1848, Louis-Philippe Ier, Roi des Français et dernier roi de l’histoire de France est renversé par une insurrection parisienne républicaine.   La II e République de 1848 à 1852 met définitivement fin à la monarchie en France, et Louis Napoléon  Bonaparte, neveu de Napoléon Ier est le Président de la II e République.

Il va profiter de l’impopularité du régime républicain pour restaurer l’Empire. C’est en votant que les Français approuvent l’instauration du  Second Empire et l’avènement de l’Empereur Napoléon III.

Le Second Empire est le régime politique de la France du 2 décembre 1852 au 4 septembre 1870. La défaite de Sedan en Septembre 1870 entraine la chute du Second Empire et la proclamation de la République. 

La III e République a connu 14 présidents entre 1870 et 1940 : Adolphe Thiers (1871-1873), Mac-Mahon (1873-1879), Jules Grévy (1879-1887), Sadi Carnot (1887-1894), Casimir Perier (1894-1895), Félix Faure ( 1895-1899), Emile Loubet (1899-1906), Armand Fallières ( 1906-1913), Raymond Poincaré ( 1913-1920), Paul Deschanel ( 1920 ), Alexandre Millerand (1920-1924), Gaston Doumergue (1924-1931), Paul Doumer ( 1931-1932), Albert Lebrun (1932-1940).

 

La défaite de la France lors de la campagne de France en Mai-Juin 1940 provoque l’effondrement de la III e République. Philippe Pétain, maréchal de France, devient à 84 ans chef de l’état français, après le vote du Parlement et le désastre de 1940. Le débarquement allié en 1944 marque la fin de ce régime. Puis, c’est le Gouvernement provisoire de la République française qui prend la succession, en juin 1944, du Comité français de libération nationale.

Charles De Gaulle est président du Gouvernement provisoire du 3 septembre 1944 au 20 janvier 1946. Félix Gouin de janvier 1946 à juin 1946, Georges Bidault de juin 1946 à décembre 1946 et Léon Blum de Décembre 1946 à Janvier 1947.

Vient ensuite la IV e République de 1946 à 1958 avec ses deux présidents : Vincent Auriol (1947-1954) et René Coty ( 1954-1958).

Enfin, la Ve République est le régime politique de la France depuis 1958.

La crise économique et sociale  et surtout la crise algérienne sont à l’origine de la Ve République qui a connu à ce stade 6 présidents : Charles de Gaulle (1958-1969), Georges Pompidou (1969-1974), Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981), François Mitterrand (1981-1995), Jacques Chirac (1995-2008) , Nicolas Sarkozy ( 2008 -  2012 ) et François Hollande depuis 2012 . 

Ainsi s’est constituée et déployée au cours de notre histoire l’âme de la France.

Qu’il nous soit permis de conclure ici cette succincte chronologie de la France en empruntant à Ernest Renan deux célèbres phrases.

  • La première, d’abord : «  Tous les siècles d’une nation sont les feuillets d’un même livre ».
  • Et la seconde, ensuite : « Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé ».

 PHLDUCX