PHIL FOLLOW ME 3

POINT DE VUE : L’AFRIQUE EN 2016 ET SES DEFIS.

Le décollage économique de l’Afrique est un sujet récurrent chez les experts économiques.

Depuis le début des années 2000, le PIB réel du continent croît globalement chaque année d’environ 5%.

Ce dynamisme est largement supporté par une démographie soutenue car depuis 2010, les Africains sont officiellement plus d’un milliard.

La demande intérieure est donc l’un des principaux moteurs de la croissance dans les pays africains.

Ces dernières années les exportations d’Afrique vers le continent européen ont été multipliées par deux, tandis que celles à destination de la Chine, par douze.

Les investissements étrangers, dopés par l’épargne mondiale affluent dans les mines et l’agriculture, mais aussi dans les infrastructures et les services nécessaires à leur exploitation.

L’immobilier bénéficie d’un effet d’entrainement dans certains pays comme le Senégal.

Mieux gérée que par le passé, l’Afrique se porte donc mieux qu’avant même si de nombreux défis doivent encore être relevés notamment le déficit important d’infrastructures, l’emploi et l’inclusion.

Son potentiel reste  toutefois à réaliser au-delà de sa récente performance économique.

Sa productivité agricole doit être accrue, aussi.

Dans le même temps, l’heure est venue pour l’ Afrique d’une meilleure utilisation de ses ressources naturelles, du développement des interactions avec les industries extractives et d’une croissance incluse.

 

PHLDUCX