CHAINE ROUILLEE

L’EDITO DE PHLDUCX : EN 2012, « R.E.N.E.G.O.C.I.E.Z TOUT » !…

EN CETTE FIN D’ANNEE 2011, JAMAIS LE FACTEUR CONFIANCE N’AURA AUTANT ETE MIS A L’EPREUVE AU SEIN DE LA ZONE EURO…ET DANS LE MONDE.

SANS VOULOIR JOUER A L’ OISEAU DE MAUVAISE AUGURE, NOUS PENSONS QUE LE PIRE DE LA CRISE EST ENCORE DEVANT NOUS.

QUE VA T-IL BIEN SE PASSER EN 2012 ? : LA QUESTION EST SUR TOUTES LES LEVRES…

LES DERNIERES PERSPECTIVES ECONOMIQUES CONCERNANT L’EUROPE SONT A TOUT LE MOINS ANGOISSANTES COMME LE SOULIGNENT L’INSTABILITE ET LA VOLATILITE  DES MARCHES FINANCIERS AUTANT QUE CELLES DES MARCHES DES CHANGES, LA DICTATURE IMPITOYABLE ET SANS CONTRE POUVOIR DES AGENCES DE NOTATION, LA DETTE PUBLIQUE ABYSSALE OU QUE L’ON SE TOURNE ET NATURELLEMENT L’AMPLEUR DU CHOMAGE A L’ECHELLE EUROPEENNE.

ON L’AURA COMPRIS, UN FACTEUR ESSENTIEL FAIT DEFAUT : LA CONFIANCE.

COMMENT LA RESTAURER ALORS QUE LES PERSONNELS « POLITIQUES » ET NOS GOUVERNANTS SONT CONFRONTES AU DOUBLE DEFI DE RELANCER LA CROISSANCE TOUT EN REMETTANT  DE L’ORDRE DANS LES FINANCES PUBLIQUES TANDIS QUE LES DEFICITS BUDGETAIRES FLIRTENT EN MOYENNE AVEC LES 10% DU PIB DANS LA ZONE EURO  ?

REDUIRE LES DEPENSES PUBLIQUES EST UNE CHOSE…AUGMENTER LES IMPOTS AU DELA DU SUPPORTABLE POUR CEUX QUI EN PAYENT EN EST UNE AUTRE.

DANS LES DEUX CAS, CES DISPOSITIONS AURONT POUR EFFET DE CONTRACTER UNE DEMANDE DEJA INSUFFISANTE.

AUJOURD’HUI, ON NOUS PARLE A PARIS « D’ACHETER FRANCAIS« …DE « PRODUIRE EN FRANCE » ALORS QUE NOTRE INDUSTRIE ET NOS EXPORTATIONS SE MEURENT EN RAISON DES 35 HEURES PAYEES 39 QUI ONT MAJORE LE COUT DU FACTEUR TRAVAIL DE 11%.

MAIS AU FINAL, NE SERAIT-IL PAS PLUS SIMPLE ET TELLEMENT PLUS EFFICACE -AUSSI- DE LANCER A L’ECHELLE EUROPEENNE POUR ECHAPPER A L’AUSTERITE, UNE VRAIE POLITIQUE CONCERTEE DE GRANDS TRAVAUX D’INFRASTRUCTURE ?

UNE POLITIQUE VOLONTARISTE DE GRANDS TRAVAUX QUI SERAIT FINANCEE PAR UN GRAND EMPRUNT CITOYEN, LUI-MEME GARANTI  IN-FINE PAR LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE (BCE) ET A DEFAUT PAR LA BANQUE EUROPEENNE D’INVESTISSEMENT (BEI) ?

NOUS VOULONS PARLER ICI D’UN GRAND EMPRUNT OBLIGATOIRE QUI  DANS NOTRE ESPRIT SERAIT SOUSCRIT PAR TOUS ET PAR CHACUN, SANS BENEFICE DE DISCUSSION NI CONDITION DE RESSOURCES PUISQUE L’ON A DE CESSE DE PARLER D’EQUITE FISCALE !

IL N’EST PAS INCOMPATIBLE DE CONJUGUER LES PROGRAMMES D’ASSAINISSEMENT BUDGETAIRE ET CEUX DE RELANCE LES PLUS DETERMINES MAINTENANT QUE LES REFORMES FONDAMENTALES DU SECTEUR FINANCIER EN MATIERE DE REGLEMENTATION ET DE CONTROLE  SONT EN BONNE VOIE.

LA RELANCE NE VIENDRA PAS  DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE, CETTE FOIS…

ELLE NE VIENDRA PAS NON PLUS DES « BRIC ».

ALORS, NE NOUS BERCONS PAS D’ILLUSIONS,  CAR C’EST DE CE COTE DE L’ATLANTIQUE QUE NOUS DEVONS NOUS IMPOSER DES LIGNES D’ACTION PRIORITAIRES NOTAMMENT CETTE POLITIQUE DE GRANDS TRAVAUX QUE NOUS VENONS D’EVOQUER.

UN « NEW DEAL » EUROPEEN EN QUELQUE SORTE…POUR RENOUER AVEC LA CROISSANCE ET LA SERENITE, AUSSI !

NOUS SOMMES DE CEUX QUI PENSENT QUE L’ETAT ET DONC BRUXELLES ICI -AU NIVEAU COMMUNAUTAIRE-   A UN ROLE CONJONTUREL CARDINAL  A JOUER A L’OCCASION DE FORTES RECESSIONS DU TYPE DE CELLE QUE NOUS SOMMES EN TRAIN DE TRAVERSER.

NOUS VOULONS CROIRE QUE NOS HAUTS FONCTIONNAIRES EUROPEENS SAURONT REACTIVER L’ARSENAL CONJONCTUREL DONT ILS DISPOSENT AFIN DE METTRE EN OEUVRE DES POLITIQUES DE RELANCE VIGOUREUSES FACE A CETTE CRISE HISTORIQUE INDUITE PAR LA CRISE FINANCIERE.

DANS LE MEME TEMPS, IL FAUT  ADMETTRE QUE L’ELARGISSEMENT DE L’UNION EUROPEENNE POSE PROBLEME AVEC UNE ACUITE NOUVELLE.

ET QUE L’UNION EUROPEENNE N’APPROFONDIT PLUS SON INTEGRATION EN S’ELARGISSANT A DE NOUVEAUX MEMBRES.

IL FAUT DONC  CONTENIR SON ELARGISSEMENT COMME IL FAUT EN FINIR AVEC L’AVEUGLEMENT SUICIDAIRE  D’UN EURO FORT.

ET DU COUP, ACCEPTER DE CREER UNE EUROPE A PLUSIEURS VITESSES TOUT EN ACCELERANT LA SORTIE DE LA ZONE EURO DE CEUX  DE SES PAYS-MEMBRES QUI  FINALEMENT N’AURAIENT JAMAIS DU Y ENTRER.

C’EST AINSI QUE LA CONFIANCE POURRA REVENIR EN FORCE…ET C’EST GRACE SURTOUT A CE « NEW DEAL » EUROPEEN QUE NOUS POURRONS PRETENDRE QUE LA CRISE EST DERNIERE NOUS.

MALGRE LES ZONES DE FORTE TURBULENCE QUI S’AMONCELENT DEVANT NOS YEUX, QU’IL NOUS SOIT PERMIS ICI DE VOUS FETER A TOUS ET A TOUTES - TANT  EN NOTRE NOM PERSONNEL QU’ AU NOM DE  WWW.CONVERSATIONPRIVEE.COM - D’EXCELLENTES FETES DE FIN D’ANNEE….

EN ATTENDANT DE METTRE EN OEUVRE LA NOUVELLE REGLE D’OR POUR 2012 : CELLE DE « TOUT R.E.N.E.G.O.C.I.E.R »  ! :

  • D’ABORD, VOS OBLIGATIONS – CELLES D’ORDRE (FAUSSEMENT) MORAL MAIS AUSSI LES VRAIS TITRES DE CREANCES QUE VOUS DETENEZ SUR LES ENTREPRISES ET LES ETATS EN QUASI FAILLITE -;
  •  ENSUITE, VOS ACTIONS – LES (PAS FORCEMENT) BONNES EVIDEMMENT COMME LES PARTS DU CAPITAL DES SOCIETES QUE VOUS POSSEDEZ SUR LE CAC40, LE FOOTSE, LE DOW JONES ET LE DAX….AVANT QU’ELLES NE PARTENT EN FUMEE-;
  •  ENFIN VOTRE CAPITAL – DE  SYMPATHIE (ILLUSOIRE) QUE VOUS AVEZ CRU DEVOIR PLACER (DE MANIERE EXCESSIVE) DANS VOS CONTREPARTIES AFFECTIVES VOIRE PROFESSIONNELLES AUTANT QUE CELUI QUE VOUS AVEZ CONFIE AVEUGLEMENT A VOTRE BANQUIER QUI - ON LE SAIT DESORMAIS- RISQUE A TOUT MOMENT DE SAUTER…A CAUSE DE BASLE 3.

 

BREF, EN 2012, « RENEGOCIEZ TOUT », VOILA LE MOT D’ORDRE DE TOUJOURS DES ARBITRAGISTES.

RIEN NE SAURAIT PIRE QUE DE LE FIGER DANS LE MARBRE EN CES TEMPS INCERTAINS, CHANGEANTS ET VIVANTS !

RIEN NE SAURAIT PLUS PREJUDICIABLE QUE DE VOULOIR SE CACHER DERRIERE SON PETIT DOIGT ALORS QUE LE SYSTEME EST EN BUTEE.

ALORS, FAISONS NOTRE, JUSTEMENT,  LE VIEIL ADAGE QUI REGIT COURAGEUSEMENT AU QUOTIDIEN LA VIE  DE L’AUTRE COTE DE L’ATLANTIQUE : « NO PROBLEMS…ONLY OPPORTUNITIES ! »

GAGEONS, A CET EGARD, QUE 2012 SOIT L’ANNEE DES OPPORTUNITIES, UNE ANNEE TRIOMPHANTE D’OPPORTUNITES  A SAISIR SANS MODERATION !…

CAR C’EST PAR LE CHANGEMENT ET LES ARBITRAGES - AUSSI PARADOXAL QUE CELA PUISSE PARAITRE EN PREMIERE LECTURE- QUE L’ON SERA CAPABLE DE RESTAURER DURABLEMENT LA CONFIANCE.

« TIME TO CLEAN UP THE PLACE » : TRUST ME, MY FRIENDS !…

PHLDUCX -