J FRANJOU ET M BOUJENAH

L’ECHO DU FESTIVAL DE RAMATUELLE PAR JACQUELINE FRANJOU, SA PRESIDENTE.

« Le théatre, c’est la vie en deux heures. Vous êtes dans un lieu unique, magique et libre, loin pour quelques soirées d’un monde trop violent. Je pense à toi, Jean Claude, à l’aube de cette 27è édition, tu jouais Désiré quand tu es venu un jour de relâche pour la première fois, « faire cette folie ensemble, qui est celle des enfants » comme tu aimais à le dire.

Désiré est là ce soir avec Robin Renucci. Grâce à la générosité de Michel, l’aventure continue avec bonheur et douceur chaque soir. Nous passons du grotesque aux rires, à la chanson, à l’émotion qui parfois nous déchire.

Chers amis, construire un théatre, créer un festival, c’est prendre des risques tout le temps, c’est se mettre en danger toute l’année pour vous apporter un peu de rêve dans les yeux et nous comptons sur vous tous, pour nous aider à poursuivre notre chemin.

Je remercie tous les mécènes, toutes les troupes qui nous ont rejoints et mes fidèles équipes. Enfin, permettez-moi de saluer la Comédie Française que nous accueillons pour la première fois avec Trois hommes dans un salon.

J’aurais tant voulu recevoir Jacques Brel, Georges Brassens et Léo Ferré. Ils sont là pour nous ce soir avec Molière parmi nous, quelque part, dans le ciel étoilé de Ramatuelle ».

Jacqueline FRANJOU

Présidente du Festival de Ramatuelle