OECD2

« IL FAUT S’ATTENDRE A UNE REPRISE HESITANTE ET INEGALE DE L’ECONOMIE MONDIALE », SELON L’OCDE*.

L’ECONOMIE MONDIALE DEVRAIT CONNAITRE UNE REPRISE HESITANTE ET INEGALE AU COURS DES DEUX PROCHAINES ANNEES. DES MESURES DECISIVES S’IMPOSENT POUR EVITER QUE L’IMPASSE BUDGETAIRE AUX ETATS-UNIS ET L’INSTABILITE PERSISTANTE DE LA ZONE EURO NE PLONGENT DE NOUVEAU LE MONDE DANS LA RECESSION, D’APRES LES DERNIERES PERSPECTIVES ECONOMIQUES DE L’OCDE.

LA CROISSANCE DU PIB DANS LES PAYS DE L’OCDE DEVRAIT ETRE COMME CETTE ANNEE, DE L’ORDRE DE 1.4% EN 2013, AVANT DE SE HISSER A 2.3% EN 2014.  » L’ECONOMIE MONDIALE EST LOIN D’ETRE TIREE D’AFFAIRE » A DECLARE AUJOURD’HUI, MARDI 27 NOVEMBRE A PARIS, LE SECRETAIRE GENERAL DE L’OCDE, M. ANGEL GURRIA, A L’OCCASION DE LA CONFERENCE DE PRESSE DEDIEE AU LANCEMENT DES PERSPECTIVES ECONOMIQUES.

« L’ENJEU PLUS FONDAMENTAL DE L’ACTION PUBLIQUE EST DE GUIDER L’ECONOMIE MONDIALE VERS UNE NOUVELLE TRAJECTOIRE DE LONG TERME, PLUS SOLIDE » A DECLARE AUSSI PIER CARLO PADOAN, SECRETAIRE  GENERAL ADJOINT ET CHEF ECONOMISTE DE L’OCDE.

« CELA PASSERA PAR UNE RUPTURE AVEC LE STATU  QUO D’AVANT LA CRISE. LES AUTORITES DEVRONT NON SEULEMENT REMETTRE EN ETAT LE SYSTEME FINANCIER, MAIS AUSSI TROUVER LES MOYENS D’ASSURER LA DURABILITE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE S’ATTAQUER A LA PERSISTANCE DU CHOMAGE AINSI QU’A LA MONTEE DES INEGALITES. DE NOUVELLES SOURCES DE CROISSANCE, TELLES QUE LA CROISSANCE VERTE ET L’INNOVATION IMMATERIELLE, DEVRONT JOUER UN ROLE DE PLUS EN PLUS IMPORTANT » A SOULIGNE M. PADOAN.

SOURCE* : CONFERENCE DE PRESSE OCDE « WHAT IS THE GLOBAL ECONOMIC OUTLOOK » PARIS, 27 NOVEMBRE 2012.

 

PHLDUCX