MC3

EXPOSITION : NAPOLEON & PARIS – REVES D’UNE CAPITALE – MUSEE CARNAVALET.

EXPOSITION NAPOLEON & PARIS – REVES D’UNE CAPITALE – MUSEE CARNAVALET.

Principal théâtre politique de l’épopée napoléonienne, Paris fut aussi une des préoccupations majeures du premier consul puis de l’empereur.

Le propos de cette exposition est d’illustrer les rapports complexes entretenus par Napoléon Bonaparte avec la capitale.

Paris fut le lieu où se montra sous le jour le plus révélateur sa double identité d’héritier des Lumières et de promoteur d’un nouvel absolutisme.

Après avoir rappelé les étapes parisiennes de l’épopée napoléonienne, depuis sa jeunesse jusqu’à sa seconde abdication, l’exposition évoquera les acteurs de l’administration d’une cité alors peuplée de 600 000 habitants.

Dans un Paris conçu comme le centre de la vie politique, diplomatique et mondaine du « Grand Empire », le palais des Tuileries devient la résidence officielle de l’empereur et accueille la nouvelle cour, ainsi que les élites de toute l’Europe.

Administrateur de génie mais aussi visionnaire, Napoléon rêve de grands monuments pour Paris et de projets d’urbanisme, qui annoncent les grandes transformations que connaîtra la capitale sous Napoléon III.

L’exposition s’achève sur le souvenir que Napoléon a laissé à Paris, à travers des monuments comme la colonne Vendôme ou le tombeau de l’empereur.

 

Au même moment, dans le cadre d’une « saison Napoléon » au musée Carnavalet – Histoire de Paris, est présentée l’exposition « Paris-Vienne : 1814-1815. Naissance d’une nouvelleEurope » organisée par le ministère des Affaires étrangères.

Infomations : http://archives.diplomatie.gouv.fr/

Le Musée Carnavalet est le musée municipal consacré à l’Histoire de Paris des origines de la ville à nos jours.

Situé dans le quartier du Marais au 23, Rue de Sévigné à Paris, dans le IIIe arrondissement, il présente des collections exceptionnelles : souvenirs de la Révolution française, peintures, sculptures, mobilier et objets d’art.

 Le musée est constitué de l’hôtel de Carnavalet et l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau reliés par une galerie située au premier étage.

En 1866, le baron Haussmann, préfet de la Seine, est à l’origine du projet d’un musée de l’histoire de Paris et la ville achète l’hôtel de Carnavalet.
Le 24 mai 1871, les premières collections rassemblées disparaissent dans l’incendie de l’Hôtel de Ville de Paris, où elles étaient entreposées.

1880, ouverture du musée au public.

1989 après sa restauration et son aménagement, l’hôtel Le Peletier, est relié à l’hôtel Carnavalet par une galerie traversant le Lycée Victor Hugo et est ouvert au public.


La Crypte archéologique du parvis Notre-Dame est rattachée au musée en 2003.

Juillet 2002, les catacombes de Paris sont rattachées au Musée Carnavalet.



TELECHARGER LE DOSSIER PEDAGOGIQUE DE L’EXPOSITION

http://www.carnavalet.paris.fr/fr/expositions/napoleon-et-paris