received_10154577052367223_resized.jpeg DE MONTEBELLO 1

DU BURKINI PAR DESIREE de MONTEBELLO.

 

 

« De mes plages du Sud, j’entends encore une fois siffler la polémique sur un vêtement qui, bien que parfaitement hideux, relève de la liberté individuelle: celle de s’enlaidir ou de ressembler à un télétubbies.


Libre aussi aux maires, comme certains le font pour les clochards ou les gens du voyage en les chassant de leurs communes sans que cela n’ émeuve quiconque, de statuer selon leur problématique locale.


Mais ceci tourne à un vain débat public, qui ne fait que révéler notre impuissance à résoudre les vrais problèmes: celle par exemple de ne pas se faire trancher la gorge ou de se faire exploser dans une salle de concert.


Le sable de Cannes, de Dubaï ou de Tel Aviv plage (polémique no 74/ été 2015/ Paris plage) est aussi bon qu’un autre.


Ce qui ne l’est pas, c’est cette odeur d’égout qui remonte chaque fois en France… »

Désirée de Montebello