PHIL DEAUVILLE 2015n

DEAUVILLE : EN DIRECT DU 41E FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN.

 

Deauville est toujours là ou se tient chaque année l’un des festivals emblématiques de l’industrie cinématographique américaine, celui du Festival du Cinéma Américain.

Ce Festival, nous l’adorons depuis près de 30 ans que nous le fréquentons en quête du film inoubliable de l’année.

Les programmations y sont toujours spectaculaires. Et traduisent avec justesse la culture autant que l’évolution de la société américaine.

Pour cette 41e édition, le Festival présidé par Benoît Jacquot, s’est doté d’un jury d’exception constitué de comédiens, de réalisateurs, scénaristes et écrivains de renom, notamment Marie Gillain, Louise Bourgoin, Marc Dugain, Louis – Do de Lencquesaing, Sophie Fillieres, Pascal Bonitzer, Marthe Keller et Julien Hirsch.

Le jury de la révélation quant à lui est constitué de Zabou Breitman, Géraldine Nakache, Rachelle Lefevre, Stanley Weber et Alice Isaak.

Au total, seize films sont présentés dans la catégorie « première » avec notamment Knock Knock de Eli Roth, The Green Inferno de Eli Roth, Life de Anton Corbijn, Le Prodige de Edward Zwick, Jamais entre amis de Leslye Headland, Experimenter de Michael Almereyda, Ruth et Alex de Richard Loncraine, Danny Collins de Dan Fogelman , Knights of Cups de Terrence Malick , Mr. Holmes de Bill Condon, October Gale de Ruba Nadda, Agents très spéciaux : Code Uncle de Guy Ritchie, Crazy Amy de Judd Apatow et le Prophète de Roger Allers.

Cette 41e édition du Festival du Cinéma américain s’est ouverte avec un film présenté en 3D « Everest de Baltasar Kormakur.

Elle sera clôturer par le film de Denis Villeneuse « Sicario ».

Quant à la compétition, elle est constituée de 14 films issus des productions indépendantes.

Et notamment, 99 Homes de Ramin Bahrani, Babbysitter de Morgan Frantz, Les chansons que mes frères m’ont apprises de Chloé Zhao, Cop Car de Jon Watts, Day out of Days de Zoe Cassavetes, Dixieland de Hank Bedford, Dope de Rick Famuyiwa , Emelie de Michael Thelin, Green Room de Jeremy Saulnier, I smile back de Adam Salky, James White de Josh Mond, Krisha de Trey Edward Shults, Madame Bovary de Sophie Barthes et Tangerine de Sean Baker.

 

Avec www.conversationprivee.com / www.off-the-recordmessaging.com, le Cinéma américain est et sera toujours à un click  de distance de nos lecteurs et lectrices.

Ainsi va la vie sous les projecteurs !

Derniere chose, le 13 septembre, lors de la cérémonie de clôture seront décernés :

  • Le Grand Prix
  • Le Prix du Jury
  • Le Prix Kiehl’s de la Révélation
  • Le Prix de la Critique Internationale
  • Et le Prix du Public de la Ville de Deauville.

Stay connected !…

 

PHLDUCX