BUENOS AIRES 7

BUENOS AIRES : LA ROME D’AMERIQUE LATINE.

BUENOS AIRES : LA ROME D’AMERIQUE LATINE

De Buenos Aires par Philippe-Henri Latimier du Clésieux

Buenos Aires est une étonnante métropole avantageusement réputée dans le monde entier pour son élégance et sa dimension cosmopolite.

Si l’architecture des quartiers de Palermo, de Recoleta et de Belgrano rappellent les plus beaux arrondissements de Paris et de Madrid, c’est surtout à Rome que Buenos Aires nous fait penser.

Et même si les habitants de Buenos Aires ont pour habitude de diviser leur ville en deux quand ils en parlent avec d’un côté le nord, riche, propre et moderne et de l’autre, le sud, qui abrite le centre historique de la capitale avec ses plus beaux monuments, le Microcentro qui constitue le centre administratif et commercial de la capitale comble le fossé entre le nord et le sud, si bien que la capitale argentine a autant à offrir des deux côtés de la ville.

Autre raison qui nous conduit naturellement à penser à l’Italie, c’est les patronymes des grandes familles originaires d’Italie gravées dans le marbre des sépultures de la majestueuse nécropole lovée dans le quartier huppé de Recoleta.

On doit à la vérité de rappeler ici qu’entre 1870 et 1920, plus de six millions de personnes immigrèrent en Argentine, pour l’essentiel à Buenos Aires.

La plupart venaient d’Espagne, de Grande Bretagne, du Portugal, de France mais surtout d’Italie.

L’accent italien est omniprésent en ville et y est facilement reconnaissable dès lors que l’on a un peu l’oreille musicale tout comme l’influence de la cuisine italienne.

Et à Buenos Aires qui offre à l’évidence un fascinant mélange d’architectures, les terrasses stylées des derniers étages des immeubles nous rappellent celles de Rome et font le bonheur des amateurs de design, d’agencement  et surtout de bains de soleil !

Pour finir, à Buenos Aires même si la concurrence locale et européenne est rude,  ce sont les grandes marques italiennes qui imposent leur dictat en matière de prêt-à-porter et de mode vestimentaire.

Et sous le charme fascinant desquels on tombe invariablement !

Sans forcer les traits, la mythique Buenos Aires a donc beaucoup de « Little Italy » !…

Et c’est bien ainsi dans un pays qui réunit autant d’extrêmes entre les hauts sommets des Andes, les gauchos de la pampa ou l’atmosphère de bout du monde d’Ushuaia qui font de l’Argentine un véritable eldorado pour nous autres touristes européens !

PHLDUCX