AM 1jpg

ALAIN MINC, MAITRE A PENSER ET AUTHENTIQUE PASSEUR D’IDEES ( VRAIMENT INTELLIGENTES ).

ALAIN MINC, MAITRE A PENSER  ET  AUTHENTIQUE PASSEUR D’IDEES ( VRAIMENT INTELLIGENTES ).

 

D’Alain Minc, je crois avoir tout lu.

Tout lu et tout aimé, aussi.

De « La machine égalitaire » aux « Epîtres à nos nouveaux maîtres » en passant par « L’avenir en face » , « La mondialisation heureuse » et naturellement « Les prophètes du bonheur » que je lis et relis au rythme de mes vacances sur mes terres dans le sud de la France.

Il est vrai que c’est là, soigneusement rangés dans la bibliothèque que trônent triomphalement les ouvrages  de tous les esprits puissants tels Chateaubriand, Tocqueville, Villepin, Comte- Sponville et quelques rares autres encore,  auxquels je n’ai jamais cessé de vouer une passion admirative.

De ces longues promenades chez ces grands penseurs, je me suis forgé mes convictions et mon ivresse académique.

L’œuvre d’Alain Minc plus que n’importe qu’elle autre sans doute m’a toujours profondément stimulé.

Son esprit encyclopédique m’a permis de braconner en toute liberté sur les frontières des sciences économiques et sociales et de marcher sur les brisées de l’histoire et de la philosophie.

Qu’il me soit permis de rendre ici un hommage appuyé à ses thèses et démonstrations passées au filtre de l’économie contemporaine.

Il me plait de dire ici qu’elles m’ont aéré l’esprit jusqu’à ce jour.

Et pour cela je l’en remercie mille fois.

PHLDUCX